Actualités

Retour à la liste

Remise des diplômes Ingénieur en Gestion et Prévention des Risques 2018

Laurent Champaney,
Directeur Général de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers 
Alain Cornier, 
Directeur Délégué de l’Institut de Chambéry, Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers
Jean-Paul Burnier,
Président de l’itii 2 Savoies

vous convient à la remise des diplômes :

Ingénieur en Gestion et Prévention des Risques
6ème promotion 2015-2018

Mastère Spécialisé Management du Changement et Innovation Durable
24ème promotion

le vendredi 30 novembre 2018 à 18h
au Casino d’Aix-les-Bains

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire
Merci de répondre avant le 16 novembre 2018 
04 50 09 65 05 – itii@poleformation74.com

Actualités

Retour à la liste

NOUVEAU une plateforme pour l’HEBERGEMENT DES APPRENTIS Form’Toit

Form’toit : la plateforme qui recense les offres de logements et les centres de formation existants, sur une même carte !

Et qui permet d’être accompagné par un conseiller dans la recherche de solutions d’hébergement adaptées. Vous êtes en alternance et vous recherchez un hébergement temporaire, en séquentiel ou à l’année…

http://www.formtoit.org/

Actualités

Retour à la liste

Rentrée 2018 à l’itii 2 Savoies : tous les effectifs en hausse

Les formations d’ingénieurs en alternance de l’itii 2 Savoies en partenariat avec Polytech Annecy-Chambery (74) et les Arts et Métiers du Bourget du Lac (73) séduisent toujours autant les entreprises, avec un engouement particulier pour la filière Conception & Mécatronique et pour la formation de leurs techniciens via la formation continue.

La 26ème promotion des Ingénieurs en Mécanique Productique (2018- 2021) a accueilli 33 apprentis (+10% vs 2017) et 12 salariés en formation continue (+50% vs 2017). Deux tendances ressortent : la forte demande des entreprises en Conception & Mécatronique avec un parcours orienté vers les systèmes multi-physiques (systèmes embarqués, capteurs, automatique, matériaux intelligents,…) et la forte hausse des effectifs en formation continue. Cette dernière illustre les difficultés de recrutement des entreprises qui privilégient de plus en plus la promotion interne de leurs techniciens à potentiel, en leur offrant la possibilité de passer à la puissance Ingénieur.

La 9ème promotion des Ingénieurs en Gestion et Prévention des Risques Industriels, Professionnels et Environnementaux (2018 – 2021) a accueilli 17 nouveaux apprentis (+6%). Le diplôme change de nom et devient « EGR » : Environnement et Gestion des Risques Professionnels et Industriels.

Les entreprises partenaires des promotions 2018-2021 :

AGILIS, AIR France, ALPEN’TECH, ANNECY TECHNOLOGIES, ARQUUS DEFENSE, AVENTICS, BAUD INDUSTRIES, BECTON DICKINSON, BOLLHOFF OTALU, BRIZARD USINAGE, BUCCI INDUSTRIES France, CEA, CETIM CTDEC, CONSTELLIUM, DANIELI HENSCHEL, DATRON, DBC, DECATHLON WEDZE, DELIFRANCE, DESAUTEL, DFD, EATON SAS, EDF CNPE BUGEY, EDF CNPE TRICASTIN, EDF, EMBALLAGES LAURENT SAS, ENEDIS, EUROTEKNIKA, FRANK ET PIGNARD TECHNOLOGY, HUTCHINSON SNC, INGELO, JTEKT AUTOMOTIVE LYON, KONGSBERG AUTOMOTIVE, MECANELEC, MGB, NICOMATIC, NTN SNR ROULEMENT, PERNAT EMILE SA, QUADRA, SARRASOLA – OMEXOM ALBERTVILLE, SCHNEIDER ELECTRIC, SEGEPO COMPOSANTS MECANIQUES, SKF MOTION TECHNOLOGIES, SOLVAY, SOMFY ACTIVITES SA, STEP UP GRENOBLE, SUPAIR, TECHFUN, TEFAL SAS – GROUPE SEB, THALES COMMUNICATIONS & SECURITY, CIAT, VALEO, ZEDEL PETZL

Actualités

Retour à la liste

Ils sont salariés et en formation à l’itii 2 Savoies pour devenir Ingénieurs

A la rentrée 2018, l’itii 2 Savoies accueille 12 salariés dans la formation d’ingénieur «Mécanique Productique » dispensée en alternance et en partenariat avec Polytech Annecy-Chambéry.

Deux tendances ressortent : la forte demande des entreprises en Conception & Mécatronique avec un parcours orienté vers les systèmes multi-physiques (systèmes embarqués, capteurs, automatique, matériaux intelligents,…) et la forte hausse des effectifs de ces salariés qui reprennent leurs études tout en conservant leurs postes dans leurs entreprises. Cette dernière illustre dans certains cas les difficultés de recrutement des entreprises qui privilégient de plus en plus la promotion interne de leurs techniciens à potentiel, en leur offrant la possibilité de passer à la puissance Ingénieur.

Qui sont-ils ?

  • Thierry Bruno, Concepteur Mécanique chez STEP UP
  • Bastien Chambon, Technicien Hydraulicien chez DANIELI-HENSCHEL
  • Florian Doche, Concepteur Mécanique chez SOMFY
  • Simon Faraco, Responsable Technique et Qualité chez NTN-SNR
  • Charlie Foulon, Technicien R&D chez PETZL
  • Martin Guffon, Technicien Maintenance chez ALPENTECH
  • Fabien Perrollaz, Technicien BE chez EUROTEKNIKA
  • Thomas Pythoud, Technicien Coordinateur chez NICOMATIC
  • Alban Roussel, Chef de Projet chez BUCCI INDUSTRIES
  • Frankie Thierry, Dessinateur Projeteur chez DFD
  • Florent Tortellier, Technicien Amélioration Qualité chez SKF MOTION TECHNOLOGIES
  • Virginie Viand Porraz, Technicienne Etudes chez SARRASOLA OMEXOM

 

Ils rejoignent ainsi les 15 salariés en cours de formation des promotions 2016 et 2017…

  • Maxence Barral, animateur d’ilot de production chez NTN SNR
  • Henry Bak, chargé de projet mécanique chez TFL Solutions
  • Dimitri Berthier, technicien Bureau d’études chez BONTAZ CENTRE
  • David Bez, dessinateur chez VALEO
  • Eloise Biston, technicienne R&D chez ANTHOGYR
  • Bastien Chevarin, responsable de production chez HACER TRAITEMENTS THERMIQUES
  • Davy De La Vega, chef de projet chez BONTAZ CENTRE
  • Florian Gallay, chef de Projet chez CIMEAL
  • Thomas Jamin, technicien méthodes chez SCHNEIDER ELECTRIC ALPES
  • Yohann Martinod, dessinateur chez MECALAC
  • Mathieu Pinel, responsable Qualité UAP chez NTN SNR
  • Nicolas Rabahi, technicien bureau d’études chez SOMFY
  • Thibaut Turrier, chef de projet chez ADVITIS
  • Etienne Vandamme, concepteur électronique NTN SNR
  • Anthony Ziemski, chef de projet FCMP KARTESIS

Vous avez un projet de formation pour vous ou un membre de votre équipe, contactez-nous.

Hélène Pierrot
Relations entreprise itii 2 Savoies
04 50 09 65 05 / 06 07 47 30 25
pierrot@poleformation74.com

Actualités

Retour à la liste

Actualités

Retour à la liste

Le Prix « Femmes et technologies » décerné à une alternante de l’itii 2 Savoies

Le 8 mars 2018, à l’occasion de la « Journée internationale des Droits des Femmes », le Club SOROPTIMIST a remis le Prix « Femmes et Technologies » à trois alternantes et étudiantes dans des filières à dominante masculine. Parmi elles, Laura Durot, apprentie ingénieure à l’itii 2 Savoies.

Le Prix « Femmes et Technologies » est organisé par Soroptimist, un club qui réunit des femmes impliquées dans la vie professionnelle et la société. Il distingue chaque année des jeunes femmes pour leur détermination et la qualité de leur parcours effectué dans des filières professionnelles où les hommes demeurent encore majoritaires. Leur profil, parfois atypique, est d’autant plus exemplaire.

Du Bac pro au diplôme d’ingénieur à l’itii 2 Savoies
Laura DUROT, passionnée d’horlogerie depuis sa plus tendre enfance, a débuté par un Bac professionnel Microtechniques, laissant de côté ses craintes d’investir un milieu traditionnellement masculin. Soutenue par sa famille et ses professeurs, elle poursuit en BTS puis intègre l’itii 2 Savoies en apprentissage chez APTAR, une entreprise de plasturgie. Elle est fière d’avoir battue en brèche tous les préjugés sur les bacs professionnels et la place des femmes dans l’industrie.
Sa motivation aujourd’hui : inciter d’autres jeunes femmes à vivre leur passion et à combattre les idées reçues sur les métiers dits masculins.

Les deux autres lauréates sont :
– Audrey Pinçon, alternante à Tétras
– et Nawar REMMO, étudiante syrienne en Mécanique et Productique, qui souhaite rejoindre l’itii 2 Savoies à la rentrée 2018 pour préparer un diplôme d’ingénieure.

Ces trois jeunes femmes ont reçu un chèque d’une valeur de 1 000 euros des mains de Françoise LATHUILLE, Présidente de Soroptimist International Union Française. La cérémonie s’est déroulée le 8 mars 2018 au SIMODEC (Salon International de la Machine-Outil de Décolletage) en clôture de la table ronde « Smart Women Industry » organisée par le Club des Entreprises de l’Université Savoie Mont-Blanc avec l’association IngénieurE de Polytech Annecy-Chambéry et Eco Savoie Mont-Blanc. Une grande satisfaction pour Tétras et l’itii 2 Savoies !

Actualités

Retour à la liste

Un nouveau site web de l’alternance !

Six centres de formation partenaires en Haute-Savoie, CFAI FORMAVENIR, IFAI Haute-Savoie, Tétras, itii 2 Savoies, FormaSup Pays de Savoie et AFPI Etudoc sont fiers de vous annoncer le lancement de leur site web commun :

www.formation-alternance-haute-savoie.com

  • +50 formations en alternance Bac pro à Bac+ 5, Certifications, Qualifications et formation continue
  • 16 filières professionnelles

Leur ambition : aider les jeunes, les salariés et les partenaires de l’orientation dans leur recherche de formations professionnelles en alternance ou continue sur notre territoire.

Actualités

Retour à la liste

Semaine franco-japonaise de la mécatronique à Polytech Annecy-Chambéry

Les étudiants en 5ème année de formation d’ingénieur Mécanique des Matériaux (Polytech Annecy-Chambéry) et Mécanique Productique (itii 2 Savoies) ont participé à la Semaine de la Mécatronique du 11 au 15 septembre 2017. A cette occasion, des professeurs venus d’universités japonaises entourés de leurs homologues français de Polytech Annecy-Chambéry et de partenaires industriels ont dispensé des cours de très haut niveau sur les dernières technologies en matière de mécatronique. Parmi les intervenants :

Les conférences se sont déroulées en anglais, l’occasion pour les étudiants de parfaire leur pratique dans leur domaine de formation.

La récupération d’énergie a fait l’objet d’un focus particulier. Son objectif est d’alimenter des dispositifs électroniques, comme les capteurs autonomes communicants, à partir de l’énergie ambiante présente dans l’environnement (énergie solaire, thermique, énergie des vibrations, etc.). Le 12 septembre, sur le site annécien de Polytech, les experts français et japonais ont présenté les dernières avancées académiques dans ce domaine et les possibilités de transfert technologique vers le milieu industriel.

Une visite du site industriel de SOMFY à Cluses, leader mondial de l’automatisation des ouvertures et fermetures du bâtiment, est venue enrichir le programme.

Point d’orgue de la semaine : le challenge inter étudiants. Chaque équipe mixte franco-japonaise a présenté un produit mécatronique innovant, en 5 minutes, devant un jury d’universitaires et de professionnels comme en témoigne Jean-Paul BURNIER, Président de l’Itii 2 Savoies et de la Chambre Syndicale de la Métallurgie de Haute-Savoie « j’ai eu le plaisir de participer au jury de présentation des projets traités par des élèves ingénieurs qui ont fait preuve de beaucoup d’aisance et ont été brillants ! »

Etudiants japonais, apprentis ingénieurs en Mécanique Productique à l’itii 2 Savoies et étudiants en Mécanique des Matériaux à Polytech Annecy-Chambéry en formation initiale ont croisé leurs compétences pour relever le défi. Ils ont été évalués sur leur capacité de travail en groupe, l’aspect innovant de leur projet, sa faisabilité technique, son impact économique ou sociétal et sur la qualité de leur présentation…le tout en anglais. Mission accomplie !

Actualités

Retour à la liste

Ils y étaient !

Récit de 2 apprentis ingénieurs itii 2 Savoies participants à la Semaine franco-japonaise de la mécatronique à Polytech Annecy-Chambéry

Thomas Pupin et Julien Vérard, deux apprentis ingénieurs Mécanique Productique en 5ème et dernière année de formation à l’itii 2 Savoies, ont participé à la Semaine de la Mécatronique du 11 au 15 septembre 2017 à Polytech Annecy-Chambéry.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?
Julien : Excellent ! Cette semaine a été riche sur les plans technique/scientifique et culturel. Nous avons découvert de nouveaux sujets de mécatronique dans un esprit de partage avec nos collègues japonais, l’occasion de belles interactions et d’échanges en anglais.

Thomas : J’ai beaucoup appris sur la récupération d’énergie, ses technologies et les études en cours, sur le monde des micromoteurs et leur fabrication (SOMFY) et sur l’élément piezo-électrique. Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est travailler avec des étudiants en formation initiale et des étudiants japonais avec lesquels on échangeait en anglais (soirées comprises pendant les virées à Annecy et les raclettes !!)

Quel était votre challenge au cours de cette Semaine de la mécatronique ?
Julien : Nous devions présenter un projet répondant à 5 critères :

Produit mécatronique innovant
Faisabilité technico-industrielle
Critère environnemental et social
Travail de groupe
Qualité de la présentation en anglais
Notre groupe était composé de 2 étudiants ingénieurs en Mécanique des Matériaux (Polytech Annecy-Chambéry), 1 étudiant japonais, et Thomas et moi en Mécanique productique (itii 2 Savoies).

Parlez-nous du projet que vous avez conçu.
Thomas : Nous avons présenté un robot électrique dédié au nettoyage des eaux portuaires (déchets plastiques flottants), baptisé le « Garboat ». Il fonctionne de manière autonome, muni de capteurs et d’un système GPS. Il se recharge seul en allant se plugger sur une station électrique dont l’énergie est produite par les bateaux qui circulent dans le port. Le principe est incitatif pour ces derniers : la commune leur fournit des batteries qu’ils rechargent par le moyen d’hydrolienne ou d’éolienne durant leurs sorties en mer, puis ils viennent les brancher sur la station électrique. Ils bénéficient alors d’une remise sur la location de leur place de parking dans le port. Notre groupe a travaillé de manière très collaborative, en partageant ses idées, et notre projet répondait à tous les critères du cahier des charges.

Quel a été votre résultat ?
Thomas : Nous avons décroché la 1ère place du Challenge sur 6 équipes participantes, pour avoir conçu le projet le plus innovant de cette semaine JFWM !!

Julien : je voudrais remercier tous les acteurs qui ont contribué à la mise en place de cette semaine. Toute la classe a beaucoup apprécié ! Je lance une idée à présent : pourquoi ne pas aller au Japon pour le match retour l’an prochain ?!…